Le réseau RegulaE.Fr s’est réuni pour un atelier à Cotonou

1 Juil 2022 | Événements

Le réseau des régulateurs francophones de l’énergie (RegulaE.Fr) a tenu son atelier de travail conjoint avec la facilité d’assistance technique de la Commission européenne (TAF) à Cotonou du 28 juin au 1er juillet 2022 sous un format hybride. L’atelier était consacré à l’intégration régionale et aux échanges transfrontaliers.

En collaboration avec la Commission européenne, et plus particulièrement avec la Direction générale des partenariats internationaux (DG INTPA), l’événement s’est déroulé en deux parties distinctes, d’abord l’atelier thématique de RegulaE.Fr, les mardi 28 et mercredi 29 juin, puis jeudi 30 juin l’atelier technique d’approfondissement adapté aux besoins spécifiques des pays membres du réseau, organisé par la TAF de la Commission européenne. La journée du 1er juillet a été l’occasion pour les participants d’effectuer une visite du centre de coordination et d’information de l’EEEOA (Système d’Échanges et d’Energie de l’Afrique de l’Ouest) ainsi que du nouveau dispatching de la SBEE (Société béninoise d’énergie électrique).

L’atelier thématique de RegulaE.Fr s’est déroulé sous le pilotage de l’Autorité de Régulation de l’Electricité (ARE) Bénin, et en particulier de M. Claude Gbedonougbo GBAGUIDI, le président du régulateur béninois, qui assure et la présidence de RegulaE.Fr depuis décembre 2021.

Durant ces trois jours d’ateliers, le thème de l’intégration régionale et des échanges transfrontaliers a été abordé. Les intervenants ont pu présenter les avantages de la création d’un marché régional de l’énergie, ainsi que la nécessité de mettre en place un système de régulation efficace. Les régulateurs européens ont pu partager leurs expériences du marché européen et leurs relations avec les organismes régionaux européens. L’atelier a souligné l’importance de la planification nationale et régionale des interconnexions et les avantages des marchés régionalisés. La connexion de marchés ayant des mix énergétiques différents peut apporter de la stabilité au système électrique par une utilisation optimale des ressources et une meilleure intégration des énergies renouvelables. Bien qu’il reste de nombreux défis à relever pour développer un marché de l’électricité plus intégré en Afrique – tant au niveau régional que national – les intervenants ont rappelé que la construction du marché nécessite des actions synchronisées.

Cet atelier a été l’occasion de réunir les acteurs béninois de l’énergie tels que le ministère de l’Énergie, la Communauté Électrique du Bénin, la Société Béninoise d’Énergie Électrique, les associations de consommateurs, les acteurs régionaux Africains tels que le Système d’échange d’électricité d’Afrique de l’Ouest, l’Autorité régionale de régulation de l’électricité de la CEDEAO, le Pool Energétique d’Afrique Centrale (PEAC), mais aussi des acteurs internationaux tels que la Commission européenne, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement.

L’atelier du réseau a été un grand succès car en plus de la centaine de participants présents à Cotonou, les sessions ont réuni de nombreuses personnes virtuellement. Des participants de 20 pays membres de RegulaE.Fr ont pris part à l’atelier, notamment : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire, France, Maurice, Congo, Haïti, Madagascar, Mali, Mauritanie, Maroc, Québec, Rwanda, Sénégal, République centrafricaine, Togo, Guinée et Tchad.

A cette occasion, le réseau a accueilli un nouveau membre, le régulateur grec (RAE), portant le nombre de membres de RegulaE.Fr à 32. Ce dernier a été rapidement intégré au réseau, et a pu partager son expérience dans le cadre de sa participation aux institutions européennes.